LANGONET

 

Accueil

 Curriculum vitæ

 Plan d'accès

 Achat

 Vente

 Fabrication

 Entretien

 Réparation

 Restauration

 Accessoires

 Documentation

 Expertise

  Mon violon ?

 Galerie photos

 Contact

Index_généalogie > , Généalogie Langonet.

 

    Abréviations :

Ap        =       après                          Av      =     avant                                    M           =       Mirecourt

o           =       né                                X        =     marié                                     +            =       décédé

FO        =       facteur d'orgues.      FS       =     facteur de serinettes          FOS       =       facteur d’orgues et serinettes

L           =       luthier.                        Md     =      marchand.                           Ft d'I     =       fabricant d'instruments

FA        =       facteur d'archets.     T         =      tourneur.                              FIV       =       fabricant d'instruments à vent

 

Bien entendu l'axe de nos recherches étant la facture instrumentale, les autres professions ne sont mentionnées qu'à titre indicatif, en lien, et de manière lacunaire.

 

La famille Langonet fait ses début dans la lutherie au début du 19ème siècle conjointement aux métiers de la vigne.

 

Charles-François Langonet, ouvrier de la maison Hill à Londres.Deux noms se distingueront à la fin du siècle :

 

<Charles-François, qui, après une sérieuse formation mirecurtienne émigre en Angleterre, et travaille chez Hill pendant 48 ans comme contremaître. Vanne le crédite d'un apprentissage chez Jean-Baptiste Vuillaume, ce qui est impossible compte tenu des dates.

 

Joseph Eugène Langonet, luthier à Nantes.Son frère Joseph-Eugène, apprenti de Paul Mangenot en 1891, après un passage lui aussi chez Hill, travaille chez Silvestre et Maucotel puis à Genève s'installe à Nantes, rue de l'héronnière et s'illustre par une grande qualité de travail. Vanne lui attribue un apprentissage chez Chipot-Vuillaume, ce qui là aussi est impossible. >

 

Dans cette famille, notons aussi Louis-Albert, archetier élève et ouvrier de Cuniot-Hury, Emile-Aîmé, longtemps ouvrier de Thibouville, et enfin Charles-Franck, fils de Charles-François, de la branche anglaise, lui aussi luthier.

v

Charles Frank Langonet, luthier anglais.

 

 

 

 

 

 

Il n'y a rien à voir entre Les Langonet et les "Lantonnet", luthiers signalés à Commercy dans le courant dix-huitième siècle.

Enfin une anecdote sur cette famille : René Vanne la multiplie en attribuant à une famille "Lamy" les prénoms de Louis et Emile Langonet et leur curiculum-vitae.

 

 

 

Généalogie

 

Patience... Le tableau s'affiche lentement !

Généalogie de la famille Langonet.

 

        Tel : 03 29 37 31 38.      

        Fax : 03 29 37 02 84.      

luthiers@luthiers-mirecourt.com

                                                                                                   Retour début de page.