Attestations d'assurance et expertises

 

Accueil

 Curriculum vitæ

 Plan d'accès

 Achat

 Vente

 Fabrication

 Entretien

 Réparation

 Restauration

 Accessoires

 Documentation

 Expertise

  Mon violon ?

 Galerie photos

 Contact

 

Accueil > Expertise

Patience...les images arrivent !

attestation d'assurance.     S'il est rare qu'on ait besoin d'un certificat d'expert agréé, nécessaire en cas de litige devant un tribunal, on a régulièrement besoin d'une attestation de valeur pour son assurance, ou seulement d'une estimation de son instrument de famille.

         Nous nous chargeons de cette opération pour nos clients en incluant trois photos à cette attestation.

Ainsi, en cas de disparition du violon, son identité peut-être diffusée rapidement auprès des luthiers français dans un premier temps, et ensuite éventuellement auprès des sociétés internationales spécialisées.

Nous incluons de la même façon des photos dans les factures des instruments de maîtres, ainsi qu'un bref curriculum vitae du facteur de votre instrument issu de nos recherches dans les archives dont nous livrons un aperçu en page documentation.

Si vous désirez une attestation d'assurance pour votre instrument, il est préférable de prendre rendez-vous à cet effet.

D'où vient mon violon ?

Service d'assistance.

1 ) Je cherche seul sur le site.

2 ) Je demande de l'aide.

Mirecourt a tellement produit en quatre siècles qu'il est possible que votre instrument (violon, alto, violoncelle ou contrebasse, mais aussi archet, guitare, mandoline, vièle, orgues, harmoniums flûte, clarinette et même piano) provienne de notre ville, quelle que soit la marque ou l'étiquette qu'il porte.

Pour faciliter votre recherche, nous vous livrons une liste des patronymes de luthiers ayant travaillé à Mirecourt, pour lesquels nous possédons des renseignements. Certains noms comme Aubry, représentent plus de 50 fiches différentes dans notre base de donnée qui en compte plus de quatre mille. Nous mettons aussi à votre disposition, une liste des marques de fabriques utilisées à Mirecourt, et de noms d'auteurs habituellement copiés. Certaines marques sont de vrais noms de luthiers, revendus par leur famille ou utilisés légalement par leurs successeurs.

 

 

Etiquette Couturieux de chez Laberte.           Etiquette Gabiel Didion de chez Laberte.

Exemples de 2 noms de vrais luthiers devenus marques de fabrique de la maison Laberte à Mirecourt. (dépôt du 2 août 1889 au tribunal de commerce de la ville)

 

Si vous désirez un avis sur l'instrument que vous possédez, contactez nous par mail exclusivement, en donnant tous les renseignements que vous aurez notés (étiquette, marque...).

Il est nécessaire de joindre des photos numériques de la table, du dos et du profil de la tête de l'instrument, d'une définition suffisante ( > 250 ko) ainsi que ses dimensions précises.

 

Aucun renseignement ne sera donné par téléphone ou en l'absence de photos !

 

Voyez les prises de vues nécessaires ci-dessous :

 

Patience...les images arrivent !

Dos de l'instrument. Face de l'instrument. Profil de la tête de l'instrument.

Évitez bien sûr les photos de biais

 

 

Inscription dans le chevillier de la tête d'un violon.

Dos de la tête (cul de poule).

Si vous l'estimez utile (détail à vos yeux  caractéristique de l'instrument), vous pouvez ajouter une photo ou deux. Par exemple de l'intérieur de la tête (s'il y a une inscription) ... (ici  " 7 ") , une photo de l'arrière de la tête (Coulisse, Cul de poule) en gros plan, le talon s'il comporte une inscription, ou de toute autre partie vous semblant utile, sans toutefois inonder notre messagerie de photos presque semblables.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dimensions :     

               

Patience...Les images arrivent !

Dimensions à donner pour définir la taille d'un instrument.

 

Longueur de coffre, de bord à bord sans le talon = C

 

Diapason, du haut du coffre (bord) aux crans intérieurs des ouies(emplacement du chevalet) = D

 

Longueur de manche, de l'éclisse du haut au dessous le sillet du haut (démarrage de la corde vibrante) = M

 

Largeurs 1, 2 et 3.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le renversement = R est la mesure de l'angle du manche : Elle se prend très soigneusement , à l'aide d'une règle longue posé bien au sommet de la touche, et d'un petit réglet placé à la perpendiculaire de la voûte (donc un peu incliné en arrière par rapport au plan de la table) précisément au niveau des crans intérieurs des ouïes :

 

Mesure du renversement.

Cette mesure (facultative) permet de savoir si le violon peut être monté à moindre frais ou s'il sera nécessaire de poser une plaque de touche afin de normaliser la hauteur du chevalet. Une autre indication pour une plaque de touche est le défaut de "poiriette", rendant impossible de jouer la corde aigu sans que les crins de l'archet ne frotte le bord droit du violon.

"Attention :

Aucun renseignements ne sera délivré sans les photos et mesures demandées, et bien sûr aucun papier ne sera fait sans auscultation du violon dans notre atelier !

Un avis donné sur photos ne constitue en aucun cas un argument de vente, car on ne peut visualiser des tares cachées, et le violon proposée ensuite peut aussi ne pas correspondre aux photos que nous avons étudiées !

On commence aussi à rencontrer des instruments d'importation (Asie) comportant une fausse étiquette d'instrument d'étude de Mirecourt ! Depuis des années on rencontrait de nombreux faux "Marc Laberte" par exemple, mais aujourd'hui, même une marque de fabrique d'étude peux être copiée !

         luthiers@luthiers-mirecourt.com

 

Consultez nos horaires sur le bandeau de la page accueil.

 

                                                                                                   Retour début de page.